Lâcher-prise


Pourquoi chercher à lâcher-prise ?


Nous commençons à vouloir lâcher-prise quand la tension corporelle commence à ne plus être vivable.


Mais vouloir lâcher-prise au prix d’un effort interne, est une manœuvre de l’ego de fuite ou d’évitement discret de ce qui nous apparaît comme inconfortable, et cette fuite entraîne avec elle des crispations supplémentaires.


Lors d’une séance de Janzu, l’invitation est inverse.


Elle consiste à simplement accepter.


Accepter de sentir, sans intervenir, juste observer silencieusement ce qui se manifeste en Soi, toutes sensations, émotions, pensées, bruits, visions… avec un regard neuf et ouvert.


La sécurité, la douceur et la confiance offerte par l’eau et le contact avec un praticien vous aide à rencontrer ce qui vous encombre.

Curieusement c’est en rencontrant totalement nos crispations, nos zones d’inconscience que les tensions ont enfin la possibilité de disparaître.


La conscience est une lumière qui rencontrant l’obscurité la voit s'effacer d’elle-même.


Le lâcher-prise n’est donc pas un effort, un acte de vouloir se détendre, se débarrasser, mais bien un geste interne, silencieux et absolu, une main tendue en soi, signe d’une cessation définitive des manœuvres de contrôle.


L’océan ne cherche pas à contrôler ses vagues, il les laisse s’exprimer sans oublier le calme et le silence de sa nature véritable.

3 vues
  • Facebook
  • Instagram

Janzu Montpellier  -  Eaucontact.fr  -  ascionej.contact@gmail.com